Homme qui se frotte le visage

Parodontite : causes et symptômes 

L’accumulation de la plaque dentaire peut endommager vos dents et engendrer une gingivite, l’une des infections des gencives les plus courantes1. Cependant, si elle n’est pas traitée par votre dentiste à temps, une gingivite peut évoluer en parodontite.

Dans cet article, découvrez tout ce qu’il vous faut savoir sur la parodontite : les causes, symptômes, traitements par le dentiste et comment la prévenir.

Qu'est-ce que la parodontite ?

Au premier stade de la maladie, l’inflammation n’affecte que les gencives : c’est ce qu’on appelle la gingivite. Cependant, lorsqu’une gingivite n’est pas traitée par le dentiste, le processus se propage vers les parties les plus fragiles des gencives. La parodontite est en effet une infection bactérienne du « parodonte », qui englobe les ligaments entourant les dents et l’os alvéolaire qui soutient la dent. Il s’agit d’un stade avancé de la maladie des gencives, qui nécessite un traitement médical pour éviter un déchaussement des gencives, une perte des dents, voire des problèmes de santé plus graves.

D’après une étude de l’ANAES1, la maladie parodontale touche 10 % des personnes souffrant déjà de gingivite.

Elle peut également prendre deux formes différentes :

  • La parodontie chronique : c'est la forme la plus fréquente de parodontite qui se manifeste par l’apparition de poches et la destruction progressive du tissu gingival et osseux. Elle touche principalement les adultes.
  • La parodontie agressive ou parodontite sévère : se caractérise par la perte de l'attache gingivale et une destruction osseuse rapide. Elle touche les personnes plus jeunes avec une prédisposition génétique à la maladie des gencives.

Les causes de la parodontite

La parodontite est généralement causée par une accumulation de plaque dentaire au niveau de la jonction entre la gencive et la dent. Elle débute habituellement par une inflammation de la gencive (le stade de la gingivite), avant de progressivement s’étendre vers l’os, en créant de minuscules « poches » d’infection entre la gencive et la dent.

Tout comme la gingivite, la parodontite et les causes sont favorisées par différents facteurs tels que 2:

  • Le tabagisme
  • L’alcool, surtout s’il est lié au tabac
  • Le diabète
  • Une malposition dentaire ou des prothèses dentaires mal adaptées
  • Les changements hormonaux comme la grossesse ou la ménopause
Une femme enceinte assise sur un canapé

Quels sont les symptômes d’une parodontite ?

En cas de parodontite, les symptômes sont en premier lieu ceux d’une gingivite, avec notamment des saignements occasionnels des gencives et une mauvaise haleine. Une fois que l’infection évolue, d’autres signes de parodontite et de symptômes peuvent apparaître :

  • Mastication douloureuse
  • Rétraction des gencives faisant paraître les dents plus longues
  • Plaies à l’intérieur de la bouche
  • Dents mobiles ou sensibles
  • Mauvaise haleine persistante
Une femme tenant sa main devant sa bouche

Traitement de la parodontite par le dentiste

Une fois le stade de la parodontite atteint, le traitement se complique. Soigner une parodontite nécessite des interventions dentaires spécifiques allant parfois jusqu’à la chirurgie.3 Les options incluent notamment :

  • Détartrage et surfaçage radiculaire : il s’agit d’effectuer un détartrage en profondeur, suivi d’un surfaçage, qui consiste à polir les rugosités sur les racines des dents, afin de réduire l’accumulation de plaque et de tartre.
  • Chirurgie à lambeau : cette intervention dentaire peut être nécessaire si l’opération de nettoyage en profondeur ne suffit pas, ou réalisée en première intention si l'atteinte est trop importante. Elle consiste à extraire le tartre des poches formées le long des dents. La gencive est soulevée pour mettre les racines et l’os à nu, ce qui permet un nettoyage complet des surfaces des dents. Il s’agit donc d’une opération chirurgicale sous anesthésie locale et nécessitant des points de suture pour ressouder la gencive et accélérer la cicatrisation tout en réduisant les douleurs post-opératoires.
  • Greffes : réservées aux cas les plus graves de parodontites, il s’agit d’effectuer des greffes d’os ou de tissus pour remplacer les tissus infectés.

Comment prévenir la parodontite ?

Il est conseillé d’agir dès le stade précoce de la gingivite pour éviter une parodontite. Pour cela, adopter les bons gestes d’hygiène bucco-dentaire est essentiel. Cela inclut notamment un brossage des dents pendant deux minutes deux fois par jour avec un dentifrice qui aide à soulager l’inflammation gingivale comme le dentifrice Parogencyl Soin Intensif Gengives, l’utilisation de fil dentaire, de brossettes interdentaires ou du bain de bouche Parogencyl Gencives pour prévenir l'accumulation de plaque dentaire entre les dents. Il est également conseillé d’adopter une alimentation équilibrée et éviter le grignotage. Retrouvez tous nos conseils pour des gencives saines ici.

 

Sources

  1. ANAES : parodontopathies : diagnostic et traitements (PDF - 84KB)
  2. Ameli : comprendre la maladie des gencives
  3. Ameli : la consultation et le traitement de la gingivite et parodontide